Un trio violent

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Un trio violentchapitre 1Bonjour je vais vous parler du cadeau que m’a offert mon chéri pour Noël…vous vous doutez bien que si j’en parle ici, c’est que ce n’est pas un appareil à raclette !Mon copain connaît mes goûts, on est ensemble depuis des années maintenant et on se connaît sur le bout des doigts, et surtout en matière de sexe. Cette année, j’ai donc demandé à marc de m’étonner, et d’oser des choses. Il a tout de suite compris de quoi je parlais et il m’a demandé de lui faire confiance ; ce qui ne me posait aucun problème en fait !Donc le 26 décembre, juste après les fêtes de Noël, il m’a filé un rendez vous dans un hôtel de la ville, ou plutôt de sa banlieue, me demandant de venir sexy. Ça m’a tout de suite émoustillé, j’ai donc enfilé ma guêpière favorite, celle en velours noir, mis mes bas résilles, mon soutien-gorge assorti, et…j’ai oublié de mettre une culotte. Je pense qu’en terme de dessous sexy, j’avais fait le maximum ! Je me suis maquillé de manière assez provocante, puis j’ai enfilé un simple manteau, assez chaud vu la saison tout de même ! Et je me suis rendu à mon rendez-vous, dont je ne savais strictement rien !Un petit tour sur le périph, sans aucun appel de sa part, ni messages, c’était le plus grand mystère… je me gare et j’arrive donc dans cet hôtel toute somme classique, mais vu ma tenue et mon maquillage, j’avais un peu honte halkalı escort car cela faisait clairement hôtel de passe, j’étais devenu une pute sans m’en rendre compte. J’arrive à l’entrée, on se serait cru dans un film. Un homme d’une cinquantaine d’années, au regard libidineux m’accueille et me reluque de haut en bas. Je me présente devant lu refermant vivement mon manteau et je donne le nom de mon chéri, comme il me l’avait précisé. Il se mit à sourire et m’indique le numéro de la chambre, il fallait prendre l’ascenseur jusqu’au deuxième étage, porte 215. Il me lança un : « bonne soirée ! » qui en disait long. Pervers.Je grimpai dans l’ascenseur qui sentait le moisi et j’arrivai devant la chambre 215, je poussai la porte, qui était entrouverte et je pénétrai dans la chambre qui sentait pas particulièrement bon, même carrément mauvais ; pire que l’ascenseur ! décidément j’étais vraiment étonné des choix de marc, il m’avait habitué à bien plus romantique, je me demandai pourquoi d’ailleurs je m’étais habillée aussi sexy pour un tel taudis. J’avançais dans la chambre qui était plongée dans l’obscurité, je tâtonnais donc pour chercher l’interrupteur quand je sentis quelqu’un arriver derrière moi et ce fut le noir total. Je fus agrippée et recouverte d’une espèce de foulard ; je me mis instinctivement taksim escort à crier mais une main se posa sur ma bouche et me força à me taire. J’étais soulevée puis projetée sur le lit !A ce moment là, j’ai peur, vraiment, car même si je pense évidemment à un scénario de marc, j’ai aussi peur que ce soit tout autre chose, et qu’on soit en train de m’enlever ! Des mains me retirent le foulard, ainsi que le manteau et je me retrouve sur le lit, dans la pénombre, mes deux mains sont tenues par un homme et instinctivement je lève les yeux et je vois marc, entièrement nu, au-dessus de moi ! Je pousse un soupir de soulagement, j’ai presque les larmes aux yeux et je commence à crier et à l’insulter, quand je vois surgir dans la pièce un autre homme nu, dont le visage est caché par un masque de clown.Le mec est à poil, et son sexe est déjà en érection, je comprends alors mieux comment j’ai été trainé là sur ce lit ! Le mec avance et s’assoit sur moi, pendant que marc me menotte les mains au lit. Je lui demande ce qui se passe, et lui dit d’attendre un peu car je suis encore sous le choc. Marc me répond tout simplement en me giflant, et me demande de la fermer ! Je suis choquée ! Le gars assis sur moi commence à me retirer le soutien gorge, il se détache et il dévoile mes seins, qu’il commence à caresser. Je regarde marc et je şişli escort lui dis d’arrêter ses conneries, et il s’avance vers moi et me présente sa queue, en érection, à deux centimètres de mon visage.Je détourne le visage, j’hésite même à lui mordre la queue de dégoût. Il attrapa alors mon visage et me contraint à ouvrir ma bouche, il glisse sa queue à l’intérieur, et j’ouvre la bouche instinctivement ; pendant que le gars commence à me lécher les tétons ! C’est la première fois que j’ai deux hommes sur un lit avec moi, c’est vrai que c’est un fantasme que j’avais, j’en avais d’ailleurs parlé à marc mais je pensais les choses différemment, avec plus de douceur, de sensualité. Le gars maltraite mes seins et d’une main, il glisse dans mon intimité et commence à caresser mon clito avec rudesse. Pendant e temps, marc me laboure la bouche avec son pénis et je n’ai pas d’autres choix que de lui sucer la bite, je n’avais jamais remarqué qu’elle était aussi grosse avant c’est étrange… il enfonce son dard dans ma bouche si loin que je manque de m’étouffer, je le regarde, implorant de sortir sa bite quelques instants et j’ai envie de vomir, il la sort et me gifle à nouveau, me demandant de pomper mieux que ça. Je me met à pleurer et je lui dis d’arrêter ça et je sens les doigts du gars pénétrer mon intimité à ce moment là…. C’est hyper perturbant mais il met un peu de douceur dans son geste et je me surprend à aimer son introduction ; pendant ce temps marc a remis sa bite dans ma bouche et je recommence à le sucer, moins profond cette fois. Les larmes coulent sur mes joues et je ne sais pas à quelle sauce je vais être mangé, et baisé …..a suivre..

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32